lundi 25 octobre 2010

L'histoire

De très loin je me suis intéressé a la radio
Cela a commencé tout jeune avec le poste familiale ( la télé  n’existe pas c’était au début des année 60 ) l’œil vert et les histoire de Zappy Max ont bercé mon enfance,  avec mon frère on imaginait les personnages renfermés dans le poste

Ensuite la radio et l’émission radio ce fut plus tard , tous d’abord a 19 ans je réussi les test
 I N T ( lecture morse ) lors de l’incorporation militaire ( les 3 jours )
Je me retrouve a apprendre la télégraphie pendant 4 mois au 515 eme Régiment du train a la Braconne  près d’Angoulême ,  le chef de centre n’est autre que Dominique F5PTI mais il ne fait pas état de ses activités radioamateur
J’avais un copain motard qui travaillait dans le centre de transmission en tant qu’engagé ,  il m’avais fait écouter les bandes radioamateur en phonie
Et puis a la sortie des 12 mois d’incorporation j’avait la possibilité de faire valider mon certificat militaire pour des activités dans le civil et donc par la même obtenir un indicatif radioamateur  mais cela ne m’avait pas intéressé a ce moment la  ,  a 20 ans je devait chercher du boulot
Dans l’entreprise ou je travaillais par la suite , il y avait un OM qui faisait de l’écoute radio sur un AME 7G  le même que celui de FD8AM
 L’ami GUY AUDEBAUD  Bricoleur de génie s’était découvert cette passion avant son départ a la retraite



Mon passage a l’acte en matière d’émission radio ce fut bien évidement la découverte  de la CB
Mon premier poste un 80 canaux 4 w  AM   un Midland 100 M



avec ce poste installe dans une Citroën Amie 8 j’ai fait pas mal de connaissance ( c’était l’époque de la construction de la centrale électrique de Braud St louis )   et mes premier DX  l’autre cote de l’estuaire de la Gironde , une bonne distance pour l’époque

J’avais aussi un copain qui naviguait dans l’estuaire sur un voilier de sa construction , il y avait installe un poste 27 mhz  et nous faisions la Causette 

Et puis les années ont passé , la CB abandonné ,  le changement de région  et la vie qui continue
Début 2000 je cherche 2 postes de CB pour communiquer entre 2 véhicules je trouve 2  40 canaux dans une brocante
 j’achète quelque revues ,  CB connexion  et Mégahertz  Magazine  , j’y redécouvre les radioamateurs , pendant 2 ans je vais acheter régulièrement ces magazine et commencer a penser Radio et a refaire une pièce de la maison pour une éventuelle station 
Et puis en 2002 , un article dans la Charente libre sur le radio club de Cognac qui organise une brocante radio
                    Et la c’est le début de tout
      Accueil chaleureux et achat de mon premier poste émetteur récepteur  un TS 140
Bon c’est pas le tout j’avais un émetteur récepteur mais pas d’antenne
Dans un premier temps je cherchais une antenne  multibande   verticale et j’ai trouve sur une petite annonce une Winker Decapower  Chez André F6DIE ( SK ) a Challans
Nous allons reste amis pendant quelque années , c’était encore un constructeur de génie
Il c’était spécialisé dans les antennes cadre ou boucle  la sienne était belle mécanique fabriqué de ses mains , il avait juste fait faire la boucle en cuivre par le plombier du coin

Donc installation du ts 140 dans la pièce radio juste fini
Et c’est partie pour de longue heures d’écoute 

Je continu  a fréquenter le radio club de Cognac , un autre SWL Jean Philipe viens se joindre a moi
 , nous décidons Christian F1SDQ a nous aider a préparer la licence


Nous y passons l’hiver 2002 2003 tous les samedi après midi . Je bosse aussi tous les soir
Pas évident pour un fromager de faire de l’électronique .
Parallèlement aux cours de Christian  J’utilise un super programme exam f0 et exam f4 de F5AXG  et Pierre F5BRF  nous forment  a la législation .
 Pierre  sera mon parrain radio ,  Toujours la pour répondre aux questions ou prêter un truc pour essayer ,  c’est aussi le roi de l’informatique  et pas avide de conseils
Début 2003 je décide de présenter la licence complète soit la F8 . Je commence a bosser le morse 15 minutes par jour avec divers logiciel dont  Prof Morse de F8BYC  ça reviens tous doucement , il suffit de réhabituer les oreilles , je n’avais pas décoder de morse depuis 24 ans
Désire F5XF viendra lui aussi m’aider dans mon apprentissage de la télégraphie , mais je traîne pour travailler le texte en clair , ce sera une erreur
Donc MAI 2003 direction Donges   Jean Phi , et nos prof  Accueil de Mr Bouchet
Je suis le premier ,  c’est OK pour la législation et la technique , pour le morse , pas de faute aux groupes de chiffres et lettres  mais c’est la cata au texte en clair
Un peu déçus je reviens avec la F4 ainsi que Jean Phi  , c’est Gilbert F4RCZ qui apprendra le premier la nouvelle par la VHF a notre retour
Je fais donc la demande d’indicatif  et quelques jours après je reçois donc le Call
  F4EEJ  en mai 2003 
Je vais continuer a monter et moderniser la station
Ce sera d’abord vers les VHF ( nous sommes en 2003 pas encore autoriser en HF )
D’abord achat d’une 9 éléments croises Tonna  ensuite d’un FT 290
Un IC 706 viendra remplacer le TS 140  Construction d’un dipôle pour le 50 Mhz  premier QSO 6 m  OZ6ABA 










2 commentaires:

Anonyme a dit…

Salut Didier
enfin un commentaire !
Bien lu toute ton histoire, félicitations ! !
Au plaisir d'un prochain visu
73 de Raymond F-15873

Anonyme a dit…

belle histoire bien sympathique - f11823